Le temps de la norme et le temps de la Nature

La perversion qui consiste à lire le JO quotidiennement permet de relever quelques pépites: celle du décret du 6 mars dernier définissant le temps légal français. Si si, le temps en général!

« I. – Le temps légal (ou heure légale) sur le territoire de la République française est fixé par référence au temps universel coordonné (UTC) établi par le Bureau international des poids et mesures (BIPM) dans le cadre de la conférence générale des poids et mesures.
II. – Dans le cadre de la coordination de la métrologie française et des règles fixées par le BIPM pour l’établissement du temps universel coordonné, l’Observatoire de Paris est chargé d’établir la valeur locale de l’UTC, dénommée « temps légal de base », et de la fournir aux utilisateurs.
III. – Le temps légal sur les différentes parties du territoire de la République française est défini à partir du temps légal de base auquel est ajouté ou retranché un nombre entier d’heures dans les conditions fixées aux articles 2 à 4 du présent décret« .

De son côté, Mère Nature se moque du temps légal et fait opportunément fleurir un mimosa de balcon parisien sous un ciel gris clair :

mimosa1.jpg